Friday, April 2, 2010

Random picture



Le visage poupon de la kamikaze du métro de Moscou
The doll face of the Moscow Metro kamikaze

Dzhennet Abdurakhmanova avait 17 ans, un visage d'enfant, et un destin tragique. Selon les autorités russes, cette adolescente est l'une des deux femmes kamikazes qui se sont fait exploser dans le métro de Moscou lundi dernier, faisant au total 39 morts. La deuxième kamikaze n'a pas été identifiée.

Dzhennet Abdurakhmanova was 17 years old, had a child's face, and a tragic destiny. According to the Russian authorities this teenager was one of the two kamikaze women who blew themselves up on the Moscow Metro last Monday, killing 39. The second kamikaze has not been identified.

La photo de la jeune femme a été publiée vendredi dans le quotidien moscovite Kommersant, en compagnie de son défunt mari, armé d'un pistolet sur ce cliché, et qui, selon le journal, aurait été un militant islamiste du Caucase, Umalat Magomedov, lui-même tué par l'armée russe en décembre dernier.

The picture of the young woman was published Friday in the Moscow daily Kommersant, in the company of her now dead husband, armed with a pistol and who, according to the newspaper, has been an Islamic militant in the Caucasus, himself killed by the Russian army last December.

Le couple était originaire du Daguestan, une république du nord Caucase, proche de la Tchétchénie, en proie à une guerilla islamiste depuis le début de la décennie.

The couple originated in Dagestan, a republic of the north Caucasus, near Chechnya, and in the throes of an Islamic uprising since the beginning of the decade.

Deux jours après les attentats de Moscou, deux autres attentats suicide se sont produits au Daguestan, faisant 12 morts.

Two days after the Moscow attacks, two other suicide attacks occurred in Dagestan, killing 12.

... lisez la suite.

No comments:

Post a Comment

 
back to top